La Baracande + L'Ocelle Mare

Avec son instrumentarium d’un autre temps (vielle à roue, cornemuse…), le collectif La Nòvia établit des ponts entre les musiques traditionnelles du centre de la France et l’époque contemporaine. Comme ici autour du répertoire de la dentelière auvergnate Virginie Granouillet, chanteuse populaire exceptionnelle née en 1878 en Haute-Loire. Une musique puissante et narrative, tissée au fuseau, à la fois enflammée et ingénue racontant, comme à la veillée, l’amour universel des jeunes gens.
 

L’Ocelle Mare est le projet solo épique et organique du multi-instrumentiste Thomas Bonvalet, au service de formes courtes et très dynamiques interprétées au métronome mécanique à cloche, plaques d’harmonica, banjo à six cordes, microphones, amplificateurs, frappements de pieds et de mains, ukulélé, diapasons, souffle, concertina, pavots secs, sifflements, harmonica, minuteur, orgue à bouche, grelots…