Retour à La saison

Conjurer la peur

Gaëlle Bourges

Deux visages tendrement appuyés, joue contre joue, et un ouvrage de l’historien Patrick Boucheron. Un mal de dos. Des tensions. Une inquiétude pour un monde en perte de repères. Un voyage à Sienne pour voir de ses propres yeux la fresque d’Ambrogio Lorenzetti peinte en 1338 et représentant les effets du bon et du mauvais gouvernement. Fraude, tyrannie, fureur, guerre, font face à tempérance, justice, espérance, magnanimité. D’un côté, le monde est gris. De l’autre, la ronde des neuf citoyens gouvernant la cité est colorée et joyeuse. Pour conjurer la peur, la danse serait-elle, dans cette ronde de gestes communs, fluides et harmonieux, le remède ?


Danseuse et chorégraphe, Gaëlle Bourges déploie depuis une quinzaine d’années un travail qui interroge le regard sur les corps nus féminins. Ses pièces figurent autant de réponses possibles, qui se nourrissent de ses expériences : études de lettres modernes et d’anglais, clown, enseignante, régisseuse plateau, strip-teaseuse, conférencière… Deux de ses créations précédentes, À mon seul désir et Lascaux, ont été accueillies en 2015 et 2016 dans le cadre de Vivat la danse !