Retour à Les spectacles

Jonathan Lambert

Looking for Kim

« Une dictature c’est un peu comme un one-man-show qui aurait mal tourné ». Adepte du travestissement zinzin et du comique visuel, Jonathan Lambert a lâché les perruques de son précédent spectacle pour revêtir le costume d’apparat du dictateur cuirassé de médailles. De Néron au colonel Kadhafi en passant par Kim Jong-un (le dangereux despote nord-coréen), l’humoriste s’est plongé dans de glaçantes lectures de biographies, mémoires et témoignages. Il en a retiré des anecdotes saugrenues et ridicules moquant, au poil de moustache près, les manies de ces fous du pouvoir dans un stand-up déjanté.

Joli CV médiatique que celui de Jonathan Lambert, qui depuis 1998 oscille entre carrière à la télévision (La Grosse Émission, L’Hypershow, On n’est pas couché), sur scène (premier one man show en 2006 puis, plus récemment, du théâtre), mais également au cinéma dans les films de Quentin Dupieux ou Frédéric Beigbeder.