Retour à La saison

Labourer

Sortie de résidence / Madeleine Fournier

« Lorsque je danse, j’imagine que le mouvement est déjà là, à la fois dedans et dehors, comme une force libre et indépendante, ne connaissant pas de frontière ou de hiérarchie. Dans Labourer, je convoque le mouvement à travers une figure de la porosité, à travers un corps qui se propose comme alternative à une opposition binaire entre le monde intérieur et le monde extérieur, le monde de la sensation et le monde de la forme, le monde social et le monde domestique, le monde humain et le monde végétal. Cette figure est visitée par une série de gestes archétypaux venus de l’inconscient. La danse, entre mouvement et geste, est un bras de fer entre ce qu’elle bouge et ce qui la bouge. » (M.F.)

Création à l’automne 2018 à l’Atelier de Paris Carolyn Carlson.

Madeleine Fournier s’est formée à la danse au Conservatoire National Régional de Paris et au CNDC d’Angers. Depuis 2008 elle collabore avec Jonas Chéreau dans un travail de recherche chorégraphique. Ensemble ils ont créé plusieurs spectacles dont Sous-titre et Sexe symbole (pour approfondir le sens du terme), accueilli au Vivat en 2016