Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan

La proposition est toute simple : Lisbeth Gruwez danse sur la musique de Bob Dylan. La pièce l’est aussi. Maarten Van Cauwenberghe, complice habituel de la chorégraphe, passe plusieurs titres du chanteur sur de vieux vinyles, tandis que Lisbeth Gruwez danse, seule en scène, instaurant parfois de très légers décalages entre le départ d’une chanson et celui du mouvement. Ils dialoguent silencieusement, unis dans leur écoute commune de ces chansons des années 60 et 70. Il en résulte une pièce épurée, fluide et gracieuse.


Lisbeth Gruwez étudie la danse contemporaine à PARTS à Bruxelles, commence sa carrière avec Wim Vandekeybus puis rencontre Jan Fabre, dont elle devient l’une des danseuses fétiches, notamment dans la pièce culte Quando l’uomo principale è una donna. Elle collabore régulièrement avec d’autres chorégraphes flamands (Jan Lauwers, Sidi Larbi Cherkaoui…). Elle crée ses projets depuis 2006 au sein de l’association Voetvolk dont le solo à succès It’s going to get worse and worse and worse, my friend.